Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement

« Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement »

Tirée d’un livre de sagesse de la Bible, cette citation énonce un principe fondamental de réussite que bon nombre d’entre nous, ignorons bien souvent. Nous pouvons en tirer au moins, 3 leçons : 

  • Garder la fin à l’esprit dès le commencement

Généralement, nous sommes enthousiastes à l’idée de démarrer une activité, un projet ou tout autre chose qui nous apporte une satisfaction. C’est bien volontiers que nous nous y préparons : nous y mettons l’énergie et l’enthousiasme nécessaires pour bien commencer. Nous sommes prêts à passer des heures, voire des nuits entières à préparer le lancement du projet, du produit, ou d’un programme quel qu’il soit.

Mais une fois le projet bien lancé, que deviennent l’énergie et l’enthousiasme du début ? Au fur et à mesure que le temps avance, notre énergie et notre enthousiasme ont naturellement tendance à s’estomper. C’est ainsi que peu à peu, nous perdons l’envie, l’enthousiasme dans les choses mêmes qui nous apportaient la joie et l’enthousiasme au commencement. L’effet d’habitude et la lassitude ont pris place en nous. Vous comprenez certainement de quoi je parle…

Où en est aujourd’hui la joie que vous éprouviez le jour de votre mariage ? Le jour de votre embauche ? Le jour de la naissance de votre enfant ? etc. 

Avez-vous travaillé à maintenir les dispositions qui étaient dans votre cœur au début ?

Voilà pourquoi il est nécessaire avant même de commencer une chose, d’avoir à l’esprit l’image ou la représentation mentale de la fin que nous souhaitons pour cette chose. Savoir dès le départ où l’on veut arriver est un puissant moyen de réussir nos entreprises, si bien sûr, nous travaillons à garder vivante l’image ou la représentation finale dans notre esprit.

De plus, cela permet, d’une part, de savoir ce qui nous importe vraiment, et d’autre part, d’adapter notre comportement quotidien pour nous assurer que tous nos pas ou actions nous mènent dans la bonne direction. Ce principe reste valable quelque soient les circonstances, l’essentiel est de commencer dès le départ avec la représentation finale à l’esprit.

  • Un puissant encouragement contre l’échec

 Nous comprenons dès lors, l’importance de faire une vraie gestion quotidienne de notre temps, qui est en vérité, la manifestation de la représentation mentale que nous avons de la fin d’une chose. Cette représentation mentale est soit décidée, soit subie, mais elle est nécessaire pour atteindre notre objectif ou pour notre satisfaction personnelle.

D’autre part, la citation « Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement » est un puissant encouragement contre l’échec, une formidable espérance.

Quel que soit là où vous en êtes aujourd’hui, et quel que soit le domaine (professionnel ou personnel), vous pouvez décider de (re) commencer. Car, même si vous avez mal commencé, cela ne veut pas nécessairement dire que vous allez mal finir, ou que votre sort est scellé.

Vous pouvez décider aujourd’hui de (re) commencer, en dessinant mentalement la fin que vous souhaitez. Cette possibilité vous est offerte par le principe naturel qui dit de commencer en ayant une image claire de ce que vous voulez, et de travailler quotidiennement à adapter votre comportement afin de matérialiser ou manifester cette image. Bien sûr, comme toute construction ou rénovation, cela ne se fera pas en un jour.

Peu importe le temps que cela prendra ou les efforts que cela vous demandera, restez concentré sur le résultat, la représentation finale de ce que vous voulez.

  • Le meilleur est à venir

Ce principe se vérifie dans tous les domaines. Prenons pour exemple votre maison. Vous l’avez d’abord rêvé, c’est-à-dire conçu mentalement, dans les moindres détails, avant même d’avoir donné le premier coup de pelle pour en creuser les fondations.

Selon ce que vous souhaitiez, vous avez imaginé les murs avec une couleur particulière, le nombre de pièces et je parie même que vous aviez vu dans votre esprit ce que vous faisiez de chacune de ces pièces (la chambre des enfants, des invités, etc…). Ensuite, vous avez couché sur papier et dessiner les plans, tout en vous assurant qu’ils correspondaient bien à ce que vous vouliez. Et enfin, vous avez entrepris les travaux, c’est-à-dire travailler à la manifestation physique de votre image mentale, tout en vous assurant régulièrement que le travail effectué correspondait bien aux plans dessinés.

Vous voyez, vous avez commencé avec la conclusion ou la fin à l’esprit. Vous avez appliqué ce principe sans même en être conscient. C’est un principe naturel qui s’applique à toutes sortes de création ou de projet.

Enfin, ce principe implique que vous devez vous attendre à ce que la fin soit toujours meilleure que le commencement, c’est à dire vous devez toujours chercher à faire mieux qu’avant. Ne vous reposez pas sur vos victoires passées, mais cherchez continuellement à vous améliorer dans le but d’atteindre votre rêve, l’image mentale de votre réussite.

Alors, commencez aujourd’hui en gardant toujours à l’esprit que « Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :